CHAUMONT AIR BASE

1952 - 1967


ARCHIVES

>> <<
 


MISSION DE NUIT SUR LA FRANCE

Richard BACH

Editions Plon

 


Mission de nuit sur la France est la traduction et l'adaptation du roman Stranger to the ground, paru en 1963. Dans ce roman, Richard Bach embarque le lecteur avec lui dans l’étroit cockpit de son Thunderstreak mais également dans ses pensées. Dès lors, compagnon de route du pilote, le lecteur prend part à un vol solitaire entre l’Angleterre et la base de Chaumont.

Par une nuit d’orage, tandis que Bach, seul dans le ciel, se fraye difficilement un chemin entre les fronts de cumulonimbus, Mission de nuit sur la France  devient presque une confession où l’auteur nous livre ses sentiments, ses inquiétudes, et ses souvenirs. Au fil des pages, les noms de « Laon Air Base », « Phalsbourg Air Base » ou même « Moselle Control » reprennent étonnamment vie. Progressivement, dans ce cockpit où même la voix des contrôleurs aériens semble s’évanouir, ne répondant plus aux requêtes du pilote de plus en plus seul, la relation avec le lecteur se fait plus intime. Celui-ci découvre petit à petit la face cachée de la vie d’un pilote de chasse.

A l'occasion d'échanges épistolaires, Richard Bach nous avait en effet confié  : «  J’ai décidé d’écrire Mission de nuit sur la France parce que j’en avais assez de ne trouver que des récits édulcorés et incomplets sur la vie des pilotes de combat. Personne ne parlait des trous et des fissures que l’on trouvait dans le fuselage de nos avions, ni du fait d’être obligé de voler en formation si serrée qu’il devient possible de lire, sur l’avion de son leader, les instructions en petits caractères normalement réservés aux équipes de maintenance. Aucun pilote ne mentionne jamais que les avions sont si faciles à piloter qu’on se sent presque coupable d’être payé pour le faire, ni que l’esprit vagabonde souvent pendant que seul le corps se charge de piloter, après toutes ces heures passées à s’entraîner et à acquérir des automatismes, devenus des réflexes ».

Sans être un roman psychologique, Mission de nuit sur la France se révèle donc être une plongée dans le monde de l'aviation, qui ravira les passionnés. On peut toutefois émettre une critique concernant la version française du roman de Richard Bach qui ne reprend pas les illustrations de la version anglophone Stranger to the ground, qui comprenait notamment des dessins des planches d'instruments du F-84F, ou enccore la carte du périple compliqué de l'auteur entre l'Angleterre et Chaumont, via Laon, Spangdahlem et Phalsbourg.


Rabat de la 2e de couverture de Mission
de nuit sur la France
, de Richard Bach.


4e de couverture de Mission de nuit sur la France, de Richard Bach.

 
 
 

CONTACT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière mise à jour : 7/02/15

Haut de page

Copyright F. Loubette - 2013- 2015